Tel a été notre  dilemme du printemps 2020 :  comment photographier en mode confiné alors que l’on se sent au mieux en liberté et en pleine nature ?
La réponse est dans le numéro 11 de la revue Lux in nocte, à la page 34.