Jardins d’hiver ou les fleurs immobiles

Tel a été notre  dilemme du printemps 2020 :  comment photographier en mode confiné alors que l’on se sent au mieux en liberté et en pleine nature ?
La réponse est dans le numéro 11 de la revue Lux in nocte, à la page 34. 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.